Ecole de Kung-fu
de Genève en Su

Accueil
Historique
Horaires
Stage en Chine
Principaux Maîtres
L’école du caractère
Images
Coordonnées
 
18, avenue De Luserna
22, rue Merle d'Aubigné
 

Téléphone 022.735.29.70

 

Très efficace pour canaliser votre énergie ou vous concentrer, le Kung-Fu a ses adeptes. Quelque 450 élèves fréquentent l’ECOLE DE KUNG-FU DE GENEVE. Pas de limite d’âge, pour pratiquer cette discipline ancestrale. N’empêche que votre endurance, physique et mentale, sont mises à rude épreuve. Résultat : beaucoup sont les appelés, peu les élus, à long terme.

Initié-Initiateur

C’est au Monastère de Shaolin (Chine), quelque 1500 ans avant notre ère, que le Kung-Fu est né. Longtemps, réservé à une élite, il s’est popularisé, depuis une cinquantaine d’années seulement.

A Genève, Guillaume Briquet est l’âme de l’Ecole Kung-Fu. Calme olympien, sourire rayonnant, il incarne bien les vertus dont se réclame la pratique de cet art martial. Initié par deux maîtres chinois, lors de ses nombreux séjours en Chine, il en transmet aujourd’hui un enseignement adapté à l’esprit occidental.

Des coups de pieds spectaculaires

 

Comment définir le Kung-Fu ? "C’est un système d’ascèse et de méditation, doublée d’une technique de combat qui utilise surtout les pieds et les mains", résume, Guillaume Briquet. A ne pas confondre avec le Karaté, originaire du Japon. Beaucoup plus rigide dans son expression.

Plus spectaculaire est la technique du Kung-Fu avec ses multiples coups de pieds sautés. Moins violente aussi, dans ses mouvements. Soulignons au
passage que la violence est contraire à l’orthodoxie des arts martiaux. Leur but étant, à l’origine, avant tout éducatif. C’est le cas du Kung-Fu, tel qu’il est enseigné par Guillaume Briquet.

Maîtrise du corps et de l’esprit sont les objectifs visés. C’est une fois acquis un automatisme technique de combat que le corps se libère des tracasseries de l’esprit. Fini les inhibitions mentales, fini la peur; rapidité et capacité de réflexe dans l’action sont les effets obtenus. A mesure que le corps s’endurcit, l’esprit se débarrasse d’un trop plein de pensées inutiles et fait le videx, apaisé.

Du pain sur la planche

Beau programme. Plus facile à dire qu’à faire, en vérité ! L’exercice demande de l’endurance. Souvent trop, pour nous européens qui souffrons d’une approche par trop superficielle de notre corps. Saisir l’essence des choses n’est pas dans nos habitudes. L’éducation d’un homme, celle que vise la pratique du Kung-Fu, est un cheminement long et difficile. L’effort requis par des entraînements répétés est très soutenu. Conséquence : le Kung-Fu, de par son exigence, n’est pas un art populaire.

Se former le caractère

 Et pourtant, quel enseignement ! Loin de demander à l’élève de se calquer sur le modèle du maître, de mimétiser une simple gestuelle ou encore de gober des valeurs toutes faites, il développe au contraire les qualités de l’individu. Chacun y trouve les buts qui sont les siens. A la clé, une formation du caractère, qui développe le sens de la discipline personnelle, du respect, de l’honneur. De la tradition aussi. Bref, un ensemble de paramètres qui font cruellement défaut aujourd’hui à notre système éducatif.

Ou ça passe ou ça casse

Fort de ce contenu pédagogique, le Kung-Fu est tout particulièrement recommandés aux jeunes, à commencer par les enfants. Dans les trois salles de l’Ecole Kung-Fu-Genève disséminée dans la ville, Guillaume Briquet propose une série de cours à leur intention. Le but, n’est pas d’en faire des maîtres, le plus haut grade dans la hiérarchie de cet art martial, mais plutôt de les initier à une technique corporelle.

Pour un débutant, la période probatoire est en moyenne de 3 mois. Ou ça casse ou ça passe. " Ceux qui restent alors, c’est pour longtemps ". Les 450 élèves, de 6 à 50 ans, que comptent l’Ecole, sont de ceux-ci. Pour eux, 36 heures d’enseignements, tous niveaux confondus, sont dispensés.

Elles aiment ça

 A la base : l’apprentissage des TAO qui se résument à un ensemble d’enchaînements de mouvements dans le vide, contre un ennemi imaginaire. "Comme dans la majorité des arts-martiaux asiatique". Ceci explique, peut-être, pourquoi toujours plus de femmes s’adonnent à cette pratique. Une ouverture d’esprit qui les honore!

Il est vrai que les valeurs promues dans le Kung-Fu comme la rigueur et la combativité sur fond de non-violence sont une aide précieuse pour l’homme moderne. Plus que jamais. C’est donc comme un art de vivre qu’il faut comprendre cette pratique vieille de quelque 5000 ans.

Ecole de Kung-Fu Genève - Kung-Fu Club Genève - Atemi SA

18, avenue De Luserna  -  22, rue Merle d'Aubigné

Téléphone 022.735.29.70

Email: shaolininfo@hotmail.com

KARATE JUDO AIKIDO SUMO BOXE FULL GENEVE EAUX-VIVES MAUNOIR ECOLE SPORT SPORTIF TAO SHAOLIN SUISSE SWITZERLAND GENEVA SAMBO CHINOISE STAGE JAPON CHINE CHINA TAJI TAICHI CHUAN MING QUAN LIU
BRIQUET PETIT DRAGON XIAO-LONG PéKIN BEIJING WU DANG YANG TCHEN LEE MA YUTSING MASTER MAITRE FAMILLE HOBBY SALLE MUSCULATION KODUDO TAEKWONDO GENEVE KYUDO MARTIAL ART LIU HE QUAN
WING-TCHUN CENTRE INSTITUT CONTACT PHYLOSOPHIE

COPYRIGHT © 2006 ECOLE DE KUNG-FU DE GENEVE
Reproduction in whole or in part, or translation without written permission is prohibited.
All rights reserved